Guy Faizelot fait connétable par la Compagnie d’arc d’Angy

Par Frédéric, Greffier de la Compagnie

Cérémonie rare dans l’existence d’une compagnie d’arc, Guy Faizelot a été élevé à la dignité de connétable par la 2e compagnie d’arc d’Angy La Flèche au vent samedi 15 juillet 2017.

Même si le récipiendaire s’attendait à recevoir cette distinction, les surprises sont venues du déroulement de la manifestation.

C’est Cyril Noury, le Capitaine de la compagnie angyloise, qui a joué les maîtres de cérémonie.

Après avoir fait patienter quelque peu l’impétrant, il est finalement allé le chercher à l’entrée du jeu d’arc… Guy Faizelot où l’attendait une quarantaine de personnes, présidents de rondes, connétables, capitaines, chevaliers, archers, certains ayant franchi plus de 600 km pour ne pas rater l’événement.

Le président de la famille des chevaliers des rondes de Picardie a été placé face à plus d’une douzaine de drapeaux de familles et de compagnies. Après avoir cité tous ceux qui s’étaient excusés, Cyril a rappelé que cette élévation avait été sollicitée par les chevaliers et les archers de la compagnie d’arc d’Angy, soutenus par d’autres compagnies.

Le chevalier Didier Boulen, greffier de la famille de Picardie, a d’abord présenté un hommage en parodiant la tirade du nez de Cyrano de Bergerac.

Cyril a retracé le parcours de Guy Faizelot et a insisté sur son action décisive auprès de la Fédération française de Tir à l’arc pour permettre à la toute jeune compagnie d’arc La Flèche au vent de franchir en 2015 les nombreux obstacles retardant sa création.

Président de la ronde des familles d’Ile-de-France et lui-même connétable, Gilbert Olivier a troussé un agréable compliment en revenant sur la signification de cette distinction avant de passer à Guy Faizelot l’écharpe violette sous les applaudissements.

 

Puis, Marie-Chantal Noury, maire d’Angy et membre de la compagnie angyloise, est revenue sur l’intervention capitale de Guy Faizelot pour permettre à La Flèche au vent d’exister.

Elle a indiqué qu’organiser le Bouquet provincial en 2018 à Angy n’avait effrayé personne dans la jeune compagnie et a remercié tous ceux qui se sont déjà investis pour l’aider a relever ce défi d’ampleur.

Guy Faizelot a remercié les participants de s’être déplacés. Et clin d’oeil au nouveau connétable, Didier Boulen lui a offert des conserves de sardines de la marque « Connétable » comme il se doit accompagnées d’un livre de recettes. Une façon de le mettre en boîte…

Le cortège s’est alors formé à la suite des drapeaux pour aller saluer les buttes du Beursault dans lesquelles avaient été installées deux cartes joliment décorées par Marie-Chantal. Une minute de silence a été observée à la mémoire des archers disparus.

 

Selon l’ordre de préséance, Margaux, Roy de la compagnie d’Angy, Guy Faizelot puis tous les invités ont pu tirer une flèche d’honneur dans chaque butte avant le verre de l’amitié qui s’est poursuivi tard autour d’anecdotes des uns et des autres.

Le soir, n’arrivant pas à se séparer si tôt, certains compagnons ont même improvisé un diner, qui s’est terminé bien tard dans la nuit.